Il arrive parfois que vos clients ne peuvent plus se connecter à votre hotspot WiFi. Là, généralement, l’exploitant crie au secours, pensant que son matériel est en panne alors qu’il suffit juste de le reconfigurer un minimum, et c’est sur le serveur DHCP que cela se passe : ajoutons simplement un peu plus d’adresses pour les clients potentiels du hotspot WiFi, et réduisons un petit peu le bail (= lease) dhcp, évitant qu’une adresse reste réservée trop longtemps à un même utilisateur.

Ah par contre, le soucis pourra venir de votre routeur : peu de matériels grand public sont capables de s’ouvrir au delà de leur classe réseau de base (192.168.1.xxx en général ou 0.xxx). Tenez, le serveur DHCP de la Freebox Revolution :

freebox serveur dhcp

Serveur DHCP Freebox Revolution

Non, il n’ira visiblement pas au delà de 192.168.1.xxx, ou alors il y a une subtilité qui m’échappe.

Nous allons préférer un routeur professionnel à ces box grand public, tel l’Edge Router Lite 3 ports :

edgemax3ports

Edge Router Lite 3 ports

Avec ce matériel, une interface de gestion Web permettra de venir gérer le DHCP « les doigts dans le nez » :

edge router lite dhcp

Dans cet exemple, nous avons 357 IP disponibles, 12 sont utilisées, 345 restent libres. Le serveur Unifi a en outre été indiqué, pratique pour les bornes WiFi de la marque.

Et pour de très gros déploiements, vous avez la possibilité d’opter pour un tout-en-un, avec un Unifi switch PoE et toute la gestion intégrée, dont le serveur DHCP :

unifi-switch-features-enterprise

Unifi Switch PoE

 

Be Sociable, Share!