Un hotspot WiFi n’a d’intérêt que si vous fournissez une prestation convenable à vos clients : 512K en ADSL pour un camping, ce sera la déception assurée, vos clients ne reviendront pas vous voir car ils auront meilleur compte d’utiliser la 3G ou la 4G, même via une carte SIM temporaire comme nombre de touristes étrangers le font déjà.

Pour offrir un service hotspot de qualité, commencez par prévoir un tuyau adapté, un tuyau avec une fibre si elle est disponible dans votre région (trop rarement hélas), voir un tuyau avec 2 ou 3 connexions rassemblées pour obtenir un débit suffisant.

Par expérience, nous conseillons un abonnement Freebox de base, le moins cher possible si vous n’avez que l’ADSL de disponible, associé à une ligne Freemobile illimitée à 16 € sur un routeur 4G pointé vers votre relai Freemobile local. Ainsi, vous aurez sans doute 4 à 6 Mbps en ADSL, mais très certainement 30 à 100 Mbps en 4G.

Associez alors la ligne ADSL et votre connexion 4G via OpenMPTCPRouter si vous disposez des qualifications nécessaires pour tout installer, ou via OverTheBox d’Ovh pour un service avec des garanties professionnelles, plus stable sur une utilisation commerciale. Une fois le MPTCP en place, les débits de vos différentes connexions vont alors s’additionner, pour le plus grand plaisir de vos utilisateurs hotspot.

Pensez également que la 4G apporte un débit montant supérieur à celui de l’ADSL, limité à 1 Mbps : en 4G, vous dépasserez souvent les 10 Mbps dans les meilleurs des cas, pratique pour des connexions multiples dans votre établissement, Facetime ou Skype vous remercieront grandement !

Si vos moyens le permettent, ajoutez une seconde connexion 4G, verrouillez la sur un autre relai Freemobile, ou ajoutez une ligne 4GBox par exemple. Ainsi, vous allez diversifier les sources de connexion, tout en augmentant le débit général : pratique, simple, et super efficace !

Be Sociable, Share!