Je continue la journée par un billet d’humeur un peu éloigné du WiFi et du Wimax, en évoquant la découverte d’un iMac, récemment arrivé chez Infracom.

Pourquoi en parler ? Parce qu’au delà du prix exorbitant de cet ordinateur, c’est une machine simplement BELLE, une machine comme on n’en fait plus beaucoup, rapide, conviviale, bien éloignée des soucis et autres bugs de Micro$$oft. Faute est de constater que même les quelques logiciels Window$ encore utilisés par Infracom tournent parfaitement bien dans une machine virtuelle XP installée sur l’iMac !

Oh bien entendu tout n’est pas totalement rose, comme par exemple l’impossibilité d’utiliser ce port RS232 qui est tant utilisé par certains de nos modules, mais les incompatibilités sont rares, très rares. Et puis, oh bonheur, l’iMac intègre un WiFi bi-bande, capable de recevoir aussi bien les modules 2.4 GHz que les nouveaux modules 5 GHz, et là, c’est une vraie nouveauté comparé à un PC de base, souvent peu équipé. Relié sur un réseau Gigabit ethernet, c’est un vrai bonheur, mélangeant la simplicité d’utilisation à une rapidité jusqu’à présent jamais atteinte.

La découverte continue en tout cas, chaque jour apporte son lot de nouveautés, de bidouilles pour faciliter le travail. En fait, l’iMac et son Léopard des Neiges est un système Unix, avec la puissance de quatre cœurs.

Ce changement va aussi permettre de mieux comprendre la problématique de nos trop rares clients sous OS X et de chercher à y apporter des réponses adaptées.

Be Sociable, Share!