Et voici le show de St Niel qui se termine, commencé avec pas loin de 50 mn de retard, entaché de multiples coupures du flux vidéo (hébergé sur un serveur maison), d’innombrables bafouilles, bref, loin de la qualité d’un show Apple sooooo amaaaaaazing.

Oui, déçu, certainement, on reste sur sa faim. Certes, une nouvelle Freebox mini 4K qui va désormais remplacer la freebox Tupperware (crystal), avec un look très proche des Freebox Revolution, des modèles qui resteront le haut de gamme chez l’opérateur bricoleur pour encore quelques mois, en attendant la sortie de la Freebox v7.

freebox mini 4KA 29,99 €, vous aurez une connexion adsl +tv sans surprise, avec une box TV sous Android TV cette fois, alors même que St Niel avait juré-promis-craché qu’il ne laisserait pas rentrer Google dans nos foyers… menteur va 🙂

Pas d’illimité sur les fixes, mais une télécommande avec un micro permettant à Android de réagir à votre douce voix. Bon… je le fais déjà sur mon smartphone, et alors ? Du WiFi à seulement 450 Mbps ? On aurait espéré voir du 802.11ac, gigabit, capable de passer dignement un flux 4K par exemple, mais non, y’a pas.

Bref, une conférence un peu décevante, ce que Twitter n’a pas manqué de souligner au final. Ah si, vous pouvez désormais aligner 4 forfaits 3G/4G/56k à 15,99 € sur votre compte Freebox adsl, waouhhhhh… Oui, cachez votre joie, ne vous cognez pas en sautant au plafond, la révolution n’est pas encore pour tout de suite, même si la mini 4K apporte tout de même quelques fonctionnalités supplémentaires.

On a du coup envie de s’imaginer la Freebox v7 qui devrait être annoncée dans l’année :

  • TV 4K, forcément
  • interface maison et non android TV
  • WiFi 802.11ac comme c’est désormais le cas sur les Freebox Revolution
  • Interface domotique ouverte, intégrant les principaux protocoles du marché
  • Liaison player/box sans fil, sans cpl
  • Femto 3G/4G intégrée (et pas seulement 3G)

Allez, à suivre, avec le sentiment d’avoir…euh… perdu… euh… une heure… euh… à entendre… euh… St Niel… euh… bafouiller… euh… et tenter de… euh… lire son prompteur. Décevant, whatelse 🙁

 

 

Be Sociable, Share!