Souvenez-vous, cet été, l’impossibilité de communiquer avec nos mobiles, alors qu’Infracom était en déplacement aux Vieilles Charrues. Nous étions en fait hébergés à Gouarec, adorable petite commune, mais un désert Bouygues Telecom !

C’est en consultant par hasard le site Cartoradio.fr, mis en place par l’ANFR pour localiser les différents relais de votre voisinage que l’explication est apparue d’elle même :

En fait, notre opérateur n’a implanté que 3 relais sur ce secteur (les points rouges de la carte), mais 3 relais très éloignés de Gouarec. Quand on connait la faible pénétration et la faible propagation des ondes GSM 1800 MHz et UMTS (2.1 GHz), on ne s’étonne alors plus de l’absence totale de couverture dans ce charmant village.

A contrario, Orange (cf carte ci-dessous) et SFR possèdent à eux seuls au moins 3 relais situés à proximité, avec une couverture parfaite du village comme nous avions pu le constater en utilisant une carte SIM prépayée.

Le plus honteux réside toutefois dans le discours de l’opérateur : « votre mobile doit avoir un soucis, nous vous proposons de le passer en SAV. » Bien évidemment, un iPhone 3G, un iPhone 3GS et un iPhone 4 qui tombent en panne au même moment, au même endroit, et ne captent aucun réseau, c’est d’une logique « bouyguienne » implacable 🙁

Résultat des courses ? Après des demandes d’explications, un mois offert, la belle affaire. Il ne faudra donc pas s’étonner que le meilleur opérateur pour sa relation client se voit quelque peu abandonné début 2012, au profit d’un opérateur digne de ce nom, c’est à dire avec une couverture 3G dense.