Je rigole ce matin : depuis des mois, vous avez été inondés d’informations et de spéculations sur le nouvel iPhone. Version 5 ? Version 4 améliorée ? Version 6 ? 4G ou 3G ? WiFi bi-bande ou pas ? Appareil photo 8 Mpixel ou moins ? Plus gros ou plus petit ? Depuis des mois, les blogs spécialisés (Mac4ever, Macbidouille, MacGénération, etc.) n’ont cessé de publier des suppositions, des faits souvent non vérifiés, des photos soit disant liées au nouveau modèle, et j’en passe. Bref, tout pour faire parler, pour engranger un maximum de visites mais pas plus.

Bref, du buzz, beaucoup de fumée, mais au final une toute petite étincelle, même pas un feu de paille, avec la présentation hier de l’iPhone 4S, la « nouvelle » génération du précieux qui a fait couler autant d’encre pour… si peu 🙁

Quoi de neuf ? Eh bien en tout cas pas de WiFi bi-bande, n’y pensez pas, tout au plus du Bluetooth 4.0, une norme pas encore clairement définie, un meilleur appareil photo, et la possibilité de dialoguer vocalement avec la bestiole. Cela va-t-il encourager le possesseur d’un iPhone 4 que je suis à migrer vers le 4S ? J’en doute fort, car il ne s’agit pas d’une révolution, au mieux un léger lifting, un CPU un brin plus puissant, et puis voilà. Rien de véritablement excitant, rien de véritablement novateur !

Et puis s’engager sur un ou deux ans pour acheter ce modèle, quel intérêt, alors que Free Mobile est « supposé » avoir des contacts avec la Pomme et pourrait fort bien lancer une opération pour acquérir cet iPhone 5 que tout le monde attendait hier en fait, mais qui n’a pas été évoqué… pas encore ?

Non vraiment, la Pomme a accouché hier soir d’un pépin, en attendant peut être une rupture intéressante avec l’hypothétique iPhone 5…