Cela ne vous aura pas échapé, Steve Jobs est parti pour des terres plus fertiles dans la nuit, Apple a perdu son génie créateur, ce visionnaire qui avait su imposer sa pate sur des objets informatiques, les rendant à la fois beaux, simples, ergonomiques, mais également trop souvent inaccessibles pour le consommateur moyen.

Je me souviendrai personnellement de ma première approche d’une machine Apple, avec ce LISA utilisé pour gérer les comptes d’une association m’ayant transportée en camp de ski alors que j’avais à peine 16 ans.

Une machine inédite pour l’époque, avec ses disquettes souples 5″1/4 et son énorme souris.

Un peu plus tard, lors d’un séjour aux USA, je découvrais le premier Macintosh :

Plus petit, nouveau format de disquettes, mieux pensé, plus ergonomiques encore. C’était l’époque des navettes spatiales, il fallait faire mieux que les russes, prouver la domination des Etats Unis dans cette course sans fin à l’espace. Du côté de Seattle, j’ai donc pu découvrir avec passion le logiciel orbiter, une véritable simulation de navette spatiale :

Difficile de ne pas citer également mon Apple IIe et son double lecteur de disquettes, ses cartes d’extension :

La défunte revue Micro-Systèmes avait en son temps proposé une carte d’entrées/sorties : sitôt commandée, sitôt soudée, sitôt installée ! Un programme assez complexe en Basic, et voici l’ordinateur transformé en testeur universel de cordons, pour le plus grand bonheur de mon employeur, une entreprise spécialisée dans la fabrication de câbles sur mesure 😉

Depuis, l’iPhone 3G, l’iPhone 4, l’iMac, le MacBook ont croisé mon chemin, avec toujours autant de plaisir quant à l’ergonomie des systèmes d’exploitation, et toujours autant de recul face aux tarifs souvent trop élevés d’Apple.

Steve Jobs aura marqué son époque, les débuts de cette informatique autrefois tellement florissante, peu harmonisée, un véritable feu d’artifice d’innovations et d’ingéniosité, très éloignée de la standardisation des machines actuelles.

Bon voyage iPapy, et merci, mille fois merci pour ces révolutions 😉 !

 

Be Sociable, Share!