L’ARCEP lance une consultation sur les perspectives de dégroupage : offrir une offre TV sur ADSL dans les zones non dégroupées, c’est à dire « tenues » par Orange.

En effet, vous n’êtes pas sans ignorer que l’accès à la télévision par internet n’est possible quand si votre fournisseur d’accès possède son propre équipement dans le DSLAM qui vous approvisionne : si votre localité n’est pas dégroupée Free, SFR, ou Orange, point de télévision chez ces opérateurs. Cela aboutit à un déséquilibre total des offres entre les zones dégroupées et les zones non-dégroupées, oubliées par les opérateurs car trop petites, trop éloignées par exemple.

Or, la question de l’Arcep est simple :

Question 18 : L’ARCEP souhaite consulter les acteurs sur les mesures envisageables qui
pourraient permettre aux opérateurs alternatifs de fournir à leurs abonnés des services enrichis
en dehors des zones dégroupées. L’ARCEP invite les acteurs à formuler toutes les remarques
qui pourraient l’éclairer sur les conditions de faisabilité technique des solutions proposées et
susceptibles de répondre aux objectifs de régulation envisagés au paragraphe 3.2.1. De même,
l’ARCEP invite les acteurs, dans le cas où d’autres objectifs ont été suggérés, à expliciter les
solutions envisagées et leurs conditions de faisabilité technique pour répondre à ces objectifs.

et encore plus clair :

Question 19 : L’ARCEP souhaite consulter les acteurs sur les mesures envisageables pour
permettre l’ouverture des services audiovisuels sur DSL là où France Télécom est le seul
opérateur présent, dans des conditions cohérentes avec la capacité des opérateurs tiers à
arriver en dégroupage. De même, l’ARCEP invite les acteurs, dans le cas où d’autres objectifs
ont été suggérés sur cette zone, à expliciter les solutions envisagées et leurs conditions de
faisabilité technique pour répondre à ces objectifs.

Ce qui serait par contre plus cohérent, c’est de voir émerger un fournisseur d’accès TV, indépendant des multiples box adsl du marché français. Vous accéderiez ainsi à un service de télévision SD ou HD, selon votre débit, via un simple lecteur multimédia préconfiguré pour aller récupérer le flux TV désiré. C’est un petit peu ce que proposent les multiples services de replay TV, M6, W9, etc., mais sur ordinateur. C’est également ce que propose Canal + avec la lecture depuis les tablettes et autres smartphones.

Source : ARCEP

 

arceplogo