L’idée du présent billet m’est venue suite à trois récentes commandes passées en ligne sur la boutique d’Infracom, trois commandes techniquement réalisables mais qui n’avaient aucun sens. Dans les trois cas en effet, le client voulait améliorer sa zone de couverture WiFi. Il avait donc sélectionné une antenne omni à gain, chose parfaitement raisonnable jusque là.

RG316

Seulement voilà, le câble coaxial qui devait permettre de relier l’antenne à un point d’accès déjà en place n’avait aucune cohérence technique : du RG316 !!! Il s’agit d’un tout petit câble coaxial, utilisé dans des cas bien précis, sur de très faibles longueurs. Hors de question de fabriquer 6 m sur 2.4 GHz (WiFi) car toute la force de votre émission serait alors perdue chemin faisant, cela n’a aucun sens 🙂

Pour relier une antenne à un module WiFi, mieux vaut utiliser un coaxial à base de H155, faibles pertes, utilisable sans trop de soucis jusqu’à une dizaine de mètres environ. Pour de plus grandes longueurs, considérez peut-être le déport de votre point d’accès dans un boîtier étanche placé en extérieur, au plus proche de l’antenne : vous y gagnerez en force de signal sur l’intégralité de votre zone de couverture !

Aircom +

 

 

Si le déport n’est pas possible, il vous restera toujours la possibilité d’utiliser de l’Aircom +, un câble de 10.3 mm de diamètre extérieur, spécialement conçu pour transporter des fréquences élevées sur des distances importantes.

 

 

Be Sociable, Share!