Une école dans l’Ontario (Canada), comté de Simcoe, a refusé de couper le WiFi sous la pression des parents qui lui attribuent une relation de cause à effet entre la présence des signaux et différents symptômes de maladies : « aucune preuve scientifique ou médicale ne permettent d’associer le WiFi des salles de classe aux maux de tête et nausées des élèves », selon le responsable de l’école.

Seulement une douzaine de parents se sont plaints sur 50 000 étudiants, et bien entendu, à moins de vivre dans une parfaite cage de Faraday, vous êtes en permanence exposés à différentes radiations électromagnétiques, depuis les stations radio, les téléphones mobiles, les téléphones sans fil, les émetteurs des services officiels (police, pompiers), en passant par les émetteurs TV, etc.

Nous n’avons pas terminé d’en entendre parler je pense, le sujet fait véritablement débat dans de nombreux pays. Dommage que nos boxes adsl-WiFi ne permettent pas toutes de couper facilement le WiFi et qu’aucune ne permette de limiter la puissance, une option qui devrait devenir obligatoire pour ne pas « sur-rayonner ».

Source : CBC.CA