Le dernier bastion où l’on ne trouvait pas encore de WiFi est en train de tomber : la compagnie aérienne Virgin America vient d’effectuer une démonstration lors d’un vol autour de San Francisco, à 10 000 m d’altitude, offrant un accès internet gratuit et sans fil aux testeurs invités lors de ce vol inaugural.

Une fois opérationnel sur les liaisons entre quelques villes Américaines,  ce service sera facturé $9.95 pour les vols de moins de 3 heures, $12.95 pour les vols au delà de 3 h. Le service WiFi ne sera activé qu’une fois en niveau de vol, toute émission étant interdite durant les phases de décollage, montée, et atterrissage.

La liaison avec le réseau internet se fait au moyen de stations relais implantées au sol, et non avec une liaison satellite.

Source : Dailywireless

Be Sociable, Share!