La question se pose souvent lorsqu’on installe le WiFi dans un établissement tel qu’un hôtel, un restaurant, ou tout autre lieu destiné à accueillir le publique : à quel prix doit-on offrir l’accès ?!

Après tout, oui, l’installation du WiFi est un investissement, au même titre que, voici quelques années maintenant, la mise en place de Canal + dans toutes les chambres. Mais est-ce vraiment judicieux d’assimiler WiFi et vache à lait ? Est-ce bien raisonnable de vouloir faire « cracher vos clients au bassinet » ? Pardon pour cette expression très directe, mais elle résume bien l’envie initiale de tout responsable d’établissement : en tirer profit !!

Demandez-vous maintenant pourquoi vos clients potentiels viendront chez vous… Pourquoi n’iront-ils pas plutôt dans un autre établissement ? Qu’avez-vous à leur offrir pour les retenir, pour que leur séjour soit agréable ?

Nous l’avons déjà écrit dans ces colonnes : le WiFi doit être considéré comme un service, et comme tel, rester gratuit.

Cela ne vous empêche pas bien entendu de gérer vos utilisateurs, de ne pas forcément laisser n’importe quel inconnu utiliser la bande passante de votre accès adsl, sans oublier non plus que vous êtes supposé enregistrer les connexions durant un an. L’accès WiFi gratuit sera le petit plus donné à votre établissement, face à des concurrents qui utiliseront eux, par exemple, les accès Hotspot à prix fort d’un agrume bien connu 🙂