… ainsi titre La Dépêche dans un récent article, mettant en avant les doutes des habitants de Hèches, petite commune qui sera donc privée de haut débit et qui devra se rabattre sur le satellite, devant le refus de la voir traversée par ces infâmes ondes Wimax.

Morceau choisi de l’article :

« Les opposants au Wimax invoquent la nocivité pour la santé des ondes hertziennes à ces fréquences et puissances. « Pour les champs magnétiques, les normes évoquent un seuil de dangerosité de 61 V/m. La technique Wimax est inférieure à 3 V/m et à 0,6 V/m au-delà de 50 m », précise la présidente du conseil général. « C’est dommage. Au-delà des incompréhensions, on ne contraint personne. S’il le faut, le Wimax sera remplacé par une couverture par satellite qui offre une puissance résiduelle et reste peu évolutive. Ces appréhensions sont révélatrices de notre société, une société des peurs, faciles à exploiter. » »

Be Sociable, Share!