Le feuilleton des télécoms n’a pas fini de faire sourire, voir parfois rire, tellement il est devenu cocasse depuis que l’agitateur, Saint Niel, est arrivé à pas d’éléphants dans la téléphonie mobile. Pensez donc, SFR revendu à Numéricable pour caresser les banques dans le sens du poil, et pas seulement les banques j’imagine, les actionnaires également. Voici donc venir une nouvelle entité, capable de proposer du câble, de la fibre, de la 3G et un peu de 4G. Bonne nouvelle ? Possible, si les offres qui ne manqueront pas d’arriver sont adaptées, novatrices.

Et maintenant le feuilleton continue avec des négociations secrètes entre les ennemis jurés, Free et Bouygues Telecom pour que le premier rachète l’activité mobile du second. Remarquez, ce serait une bonne nouvelle, voir enfin Free Mobile disposer d’un vrai réseau, équipé 4G qui plus est, que pourrait demander de plus le fanboy Free ? Espérons seulement que la qualité de service soit aussi au menu du rachat, sans quoi il sera difficile de conserver des clients Bouygues sur ce qui sera devenu le réseau Free.

Mais est-ce vraiment une bonne chose ? Faut-il vraiment se réjouir de ses rachats et de ses rapprochements successifs ? Allons nous de nouveau nous retrouver avec seulement 3 opérateurs, et donc avec moins de choix, moins de forfaits, et donc sans doute des coûts supérieurs ? Quid d’Orange qui va alors avoir deux réseaux concentrés face à lui ? Résistera-t-il forcément avec ses tarifs haut de gamme ou sera-t-il obligé lui aussi de céder au moindre prix, via des offres Sosh renouvelées ?

L’année 2014 ne manquera pas de nous surprendre, attendons nous à des surprises, mais aussi à des pertes d’emplois, j’en suis hélas convaincu 🙁

 

 

Be Sociable, Share!