Le début de l’année est propice à tous les voeux possibles et imaginables : voeux au gouvernement, à la presse, aux médecins, aux musées, aux avions, mais également à l’Agence Nationale des Fréquences, la bien nommée ANFR.

C’est à cette occasion qu’Eric Besson a confirmé la date du 30 Novembre 2011 comme arrêt définitif de la télévision analogique. Les fréquences ainsi libérées seront affectées aux « services mobiles d’accès à Internet haut-débit, qui sont les services de communication connaissant la croissance la plus forte ».

Les prochaines semaines verront le lancement d’un appel à candidature pour l’utilisation de ces fréquences, en tenant compte de trois critères :

  1. la couverture
  2. une concurrence en augmentation
  3. la valorisation du patrimoine immatériel de l’Etat.

Idéalement, dans 15 ans, 99% de la population française devrait être couverte par au moins deux opérateurs… Oui, vous avez le droit de rire car ce genre d’annonce tonitruante, on l’a déjà entendue par le passé, et jusqu’à présent rares sont les opérateurs qui ont été sanctionnés par manque de couverture.

Be Sociable, Share!