C’est cet été que seront proposées les licences 4G/LTE françaises aux opérateurs intéressés. Free s’est clairement mis sur les rangs, considérant cette option comme un choix indiscutable pour aller de l’avant et maintenir une position ferme sur le marché de la téléphonie mobile.

Rappelons simplement que la 4G est DEJA lancée dans de très nombreux pays, la France restant pour le moment sur la touche à cause de ses émetteurs de télévision analogiques, toujours pas totalement arrêtés. Or, la 4G utilisera les fréquences ainsi libérées : pas question donc de pouvoir l’exploiter avant l’arrêt total de l’analogique !

Source : PCInpact

Be Sociable, Share!