On écrit tellement n’importe quoi à propos du WiFi que la moindre coquille en devient risible, mais là nous touchons le fond du fond.

Ainsi, cet article de Tom’s Guide, vantant les mérites d’une peinture anti-WiFi, fonctionnant à partir de… 200 GHz, oui vous avez bien lu, 200 GIGAHERTZ. Je cite :

« Des scientifiques japonais viennent de mettre au point une peinture anti-Wifi. À base de particules magnétiques, elle permet de bloquer les ondes Wifi émettant à des fréquences supérieures à 200 GHz. »

Et l’auteur de vanter les mérites d’une telle peinture, contraignant les ondes à rester dans une habitation, un peu comme un four à micro-onde donc, se concentrant encore mieux sur les utilisateurs du coup puisque ne pouvant se diffuser.

Une analyse technique hautement scientifique, basée sur ce que par le passé la revue Science Et Vie appelait par le passé un blurg : Baliverne Lamentable à l’Usage Restreint aux Gogos !! 🙁

Chapeau bas à l’auteur en tout cas, mais si quelqu’un pouvait lui dire que le WiFi fonctionne sur 2.4 ou 5.4 GHz, je pense qu’il prendrait conscience de son immense gaffe…

pot