Je tombe par hasard sur un sondage sur le site Robin des Toits :

« Les dangers du téléphone portable pour la santé proviennent de l’exposition aux micro-ondes pulsées en extrêmement basses fréquences. »

micro-ondes et basse fréquences, j’ai du mal à comprendre… Les micro-ondes sont généralement au delà de 2.4 GHz si je ne m’abuse, les basses fréquences sont plutôt exprimées en Hz ou kHz. Quel rapport ? Mystère…

Le résultat du sondage laisse pensif lui aussi :

Je continue mon surf et tombe sur une affichette que les Robins de la toiture vous invite à afficher partout dans vos halls d’immeubles :http://www.robindestoits.org/attachment/221879/ Seulement voilà, le document contient des tas de mots en gras, comme s’il était utile de souligner le danger de tel ou tél phénomène, avec un amalgame avec l’amiante et le tabac, deux plaies modernes à la base de multiples cancers. Cette façon de surligner les mots, de les mettre en valeur, me laisse elle aussi sceptique sur l’aspect psychologique et le but à atteindre d’un tel document.

On passe toutefois sous silence les ondes pulsées de la TNT, une transmission elle aussi digitale, située sur les bandes TV, donc très proches des bandes GSM, avec cette fois-ci des puissances totalement hors norme par rapport à un simple relai mobile.

Bref, on vous fait peur, on vous sort des rapports de tous les côtés, des normes ici et là, des recommandations ULTRA IMPORTANTES ET INCONTOURNABLES, on attaque les méchants (cf l’article sur Delanoe), et on n’hésite pas à tout mélanger dans un seul et même panier : amiante, tabac, wifi, wimax, mobiles, tout cela étant forcément mortel, forcément mal installé, forcément inutile.

Dois-je rappeler, pour la Nième fois, que le train à vapeur faisait tourner le lait des vaches tellement il passait rapidement devant la tête des pauvres ruminants ? 🙂

Be Sociable, Share!