Le génie marketing a tout de même du bon : faire croire aux clients potentiels d’une marque que le Mimo, ou 802.11n, va vous permettre de couvrir une zone tout en ayant des débits bien au delà d’un banal câble ethernet.

Remettons les choses à leur place :

  • 300 Mbps de débit maxi en Mimo, et une liaison ethernet avec votre « box » à 100 Mbps maximum, il n’y a pas quelque chose qui vous dérange ?!
  • Augmentez la place occupée par votre émission, vous la rendez du coup bien plus sensible à toute perturbation : mieux vaut un bon 802.11b/g qu’un 802.11n bancal ou inutilisable.
  • Combien parmi vous ont des liaisons ADSL dépassant les 300 Mbps pour pouvoir effectivement utiliser votre liaison WiFi au maximum de ses capacités ?
  •  Vous avez véritablement besoin d’un tel débit ? Vous regardez des flux HD en vidéo tous les jours ou avez transformé votre studio en régie vidéo ?

Le Mimo est terriblement efficace pour relier une Freebox à son boîtier vidéo, mais pour couvrir une zone et espérer avoir des débits hyper-méga-ultra-top, ne rêvez pas, laissez le marketing des marques rêver pour vous 😉

L’espoir de cette norme réside dans le mélange des bandes 2.4 et 5.8 GHz, mais bien peu de produits sont capables de le faire pour le moment, ou à quel prix…, et n’oubliez pas qu’il faudra avoir des antennes adaptées si vous souhaitez vraiment en tirer le maximum, là aussi, à quel prix… 3 antennes, 3 cordons de liaison, des cartes ethernet gigabit, etc…