Le blog de Korben m’avait mis l’eau à la bouche en le présentant : récemment arrivé sur mon bureau, le mini-PC Android MK802 a été promptement relié à une télévision et testé.

Force est de constater que le WiFi est une horreur, impossible à utiliser : il connecte, déconnecte, connecte, déconnecte, et ainsi de suite, sans établir une connexion stable. Le soucis semble connu, présenté par exemple sur ce forum : soit une interférence liée au HDMI, soit une antenne WiFi trop proche du MK802, impossible à utiliser sans l’éloigner.

Ni une, ni deux, nous allons donc commencer par ouvrir la bestiole. Munissez-vous d’un cuter fin et ôtez l’embout en plastique transparent du port USB :

Vous avez désormais accès aux petites pattes plastiques (= fragiles !) qui retiennent les deux parties du boitier, lui aussi plastique. Munissez-vous d’un petit tournevis plat et déclipsez les, les unes après les autres, délicatement. Le MKU802 est désormais nu devant vos yeux ébahis :

En haut à gauche de l’image, sur le circuit imprimé, vous apercevez le câble coaxial miniature qui se relie à l’antenne. C’est cette antenne, scotchée sur une partie du boitier, que nous allons éloigner :

Remettons le MKU802 sous tension avec l’antenne pendante, éloignée au maximum du circuit et du port HDMI et, surprise, la réception WiFi est impeccable, nous pouvons désormais l’utiliser sans difficultés !

Certes, nous disposons désormais d’un mini-PC sous Android 4.0 un peu bidouillé, mais totalement fonctionnel. Collez le simplement au dos de la TV, rajoutez un hub USB, un clavier/souris sans fil, et vous allez pouvoir vous régaler pour surfer, Facebooker, jouer (Angry Birds Space est installé par défaut), visualiser les dernières vidéos de Youtube (testé en HD 1080p, un régal), etc.

Nous allons en reparler très rapidement en tout cas, le temps de faire quelques essais complémentaires lorsque la micro-SD HC commandée sera livrée, d’ici 13h sans doute. On peut facilement imaginer d’y adjoindre une antenne WiFi externe en venant souder un cordon UFL/RP SMA et une antenne omni, mais vu le niveau d’intégration, bonjour les fils et le look un tant soit peu « déjanté »…

D’ici là, imaginez ce qu’une mini-machine de ce type peut faire, en consultant par exemple ce blog très technique.

Be Sociable, Share!