Cela fait grogner Netflix de voir ses abonnés utiliser un VPN, mais force est de constater que les différentes législations mises en place sur les droits de diffusion constituent un frein sérieux pour les consommateurs.

Par exemple, voici les catégories proposées en France :

Capture d’écran 2016-08-25 à 09.14.33

Allons maintenant voir aux USA :

Capture d’écran 2016-08-25 à 09.15.09

Surprise, on retrouve nombre de rubriques inexistantes sur le Netflix franco-français bridé par notre législation poussiéreuse :

  • films et documentaires lgbt
  • musique
  • comédies musicales
  • une rubrique religion
  • des films sur le sport
  • du classique

Alors oui, l’utilisation d’un VPN apporte un réel plus, pour peu toutefois que vous maitrisiez la langue du pays d’utilisation, attention à ce léger détail : le français ne sera que rarement proposé 😉

Je ne divulguerai pas ici le nom du service VPN utilisé car Netflix a la fâcheuse habitude de leur faire la chasse et de bloquer au fur et à mesure les IPs des passerelles locales : autant donc ne pas leur donner de grain à moudre et laisser les clients profiter d’un service complet. A quand une législation internationale sur les diffusions, une législation qui tiendra enfin compte de la petite taille de notre planète à l’époque d’internet ? Ce serait tout de même plus simple et moins épuisant d’autoriser, d’encadrer en ouvrant les vannes, plutôt que de chercher à brider, limiter, bloquer.

 

Be Sociable, Share!