Nous voici arrivés au bout de ce rapide essai, rapide et donc impossible de prendre du recul sur un mois d’utilisation intensive bien entendu, mais les différents billets vous ont livré des impressions à chaud comme vous l’avez déjà compris.

Détail de la tête d'émission/réception pour Astra 2F

Détail de la tête d’émission/réception pour Astra 2F

Qu’en penser ?

Commençons par l’assemblage de la parabole, la connexion du modem, la mise sous tension : toutes ces étapes sont relativement simples si l’on s’y attelle avec un maximum de soins et de patience. Les documentations fournies par Nordnet sont très claires, très détaillées, en français, avec des illustrations précises. Un DVD vous fournira en outre encore plus de détails, des exemples sonores pour le pointage. Non vraiment, sans flagornerie aucune, cette partie documentation est excellente, agréable, et c’est un point TRES important pour qui voudra réaliser l’installation de son kit Astra 2F de A à Z : bravo Nordnet donc !
Si par contre vous disposez de deux bras gauches avec deux gants de boxe, Nordnet prend soin de vous indiquer les installateurs les plus proches de votre domicile, avec des possibilités de financements selon les régions.

Mise à la terre de la parabole pour Astra 2F

Mise à la terre de la parabole pour Astra 2F

 

Le fonctionnement du satellite ?

Il est conforme aux attentes, avec toujours ce temps de réaction lié au signal qui doit parcourir 72 000 km avant d’espérer pouvoir retourner sur internet récupérer vos pages html. C’est la principale source d’étonnement quand on fait découvrir la connexion via satellite à un béotien : c’est plus long !
Mais cela fonctionne, bien évidemment que cela fonctionne, n’en doutez pas. Et même avec des vents violents et de la pluie soutenue hier soir, la connexion n’a pas été perdue un seul instant. La technologie est donc bonne, éprouvée par le pionnier KaSat et désormais par son concurrent direct, Astra 2F.

Parabole Astra 2F montée sur un trépied support

Parabole Astra 2F montée sur un trépied support

Vue interne du modem Astra 2F

Vue interne du modem Astra 2F

L’offre de Nordnet ?

Exception faite de la configuration du WiFi, en passe d’être résolue, il n’y a rien à redire. La ligne VoIP fonctionne, la tête TV satellite vous est livrée si vous souhaitez profiter du triple play, bref, c’est là encore simple d’utilisation, le béotien appréciera. Le geek pourra quant à lui se passer de la Nordnet Box, perdant la VoIP, pour venir relier son propre routeur au modem satellite, rajouter un téléphone avec abonnement VoIP Ovh s’il a besoin de plusieurs lignes ou de fonctionnalités avancées. Il pourra aussi venir se relier en parallèle sur le modem et profiter de fonctionnalités avancées avec son propre matériel.

 

Quelle offre choisir ?

J’attends avec impatience la concurrence frontale entre KaSat et Astra 2F. Le premier a dégainé récemment des offres illimitées à moins de 75 € mensuels. Que fera le second ? Gageons qu’il ne pourra pas conserver une position avec des offres à volumes limités, il devra bien évoluer et sortir des packages un peu plus évolués.

N’oublions pas non plus que l’offre Nordnet, si elle est complète et performante, reste l’une des toutes premières lancées sur ce nouveau satellite : que fera Wibox ? que feront les autres opérateurs ? Vont-ils aller vers des offres discount ou des packages illimités, tellement attendus par nombre de clients en zone blanche ? Vont-ils s’engager vers des triple-play packagés, comme Wibox semble le laisser supposer, groupant sa connexion Astra 2F avec un abonnement Canalsat et sans doute un zeste de VoIP ?

nordnet_jet

Les évolutions envisageables ?

Client potentiel et conseilleur auprès de clients en zone blanche, je rêve de voir arriver un VERITABLE illimité par satellite, pas un illimité qui va diminuer ses débits après un certain volume, pas un illimité qui va se bloquer, mais une vraie connexion ouverte, sans fil, sans forcément tout un tas de fioritures qui se greffent autour. Une sorte d’internet libre, façon Ovh, mais via l’espace 😉 Et si l’illimité doit rester hors de prix, réservé aux plus gros consommateurs, pourquoi ne pas alors migrer vers de l’illimité de nuit, permettant de récupérer chaque soir à partir de 22 h les données les plus importantes ? C’est dans ce sens que s’oriente Tooway, espérons qu’Astra suive le mouvement dans un futur proche : la concurrence sera forte, et sans doute saine pour le consommateur, les offres de Nordnet, déjà attractives, suivront sans aucun doute.

Et puis par pitié, Messieurs les opérateurs, laissez l’utilisateur libre de « promener » sa parabole s’il le souhaite, de pouvoir changer le spot du satellite à volonté sans avoir à le faire patienter 48 heures, ou pire, le faire payer à chaque modification. A une époque où tout est connecté, il doit bien être possible de gérer cela de façon souple, pensez aux nombreux camping-cars qui encombrent nos routes chaque été, une clientèle souvent demandeuse d’un accès vers les étoiles, une clientèle qui va franchir les frontières du pays et même souvent promouvoir vos offres auprès des autres afficionados de l’internet satellitaire.

Au final, pour un usage familial et sans devoir « mettre les mains dedans », le pack proposé répond parfaitement aux besoins : internet, tv, téléphone. La qualité est au rendez-vous, avec les habituelles limitations d’une connexion par satellite.

Pour terminer, mes remerciements à l’équipe de Nordnet qui a très sympathiquement proposé cet essai et mis tout le matériel à disposition en seulement quelques jours, avec un abonnement haut de gamme (offre Jet 50 Go).

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page internet dédiée aux offres de l’opérateur.

Be Sociable, Share!