L’avantage de pouvoir changer d’opérateur mobile sans engagement, c’est d’aller d’une offre promotionnelle à une autre, en toute liberté, en prenant toutefois soin d’éviter les opérateurs trop low-cost, type Freemobile ou SFR.

Récemment, c’est l’offre de NRJ Mobile qui a retenu mon attention, avec un volume de 10 Go pour seulement 10 € mensuels, là où précédemment, pour un tarif proche, je n’avais que 3 Go. Vérifications faites, c’est bien le réseau 3G/4G de Bouygues Telecom qui est utilisé, et non pas le très perfectible réseau de SFR, une catastrophe dans ma région.

Après une inscription peu aisée, via email, la carte SIM n’a pas mis longtemps à arriver. La portabilité prévue une semaine plus tard a été annoncée par sms par mon ancien et nouvel opérateur. Le jour J, pas de soucis, le temps de quelques échanges entre mon smartphone et le réseau, l’envoi de trames de dimensionnement via mon compte client Nrj Mobile, et tout était opérationnel.

Un speedtest en 4G me donne des résultats équivalents à ce que j’avais précédemment avec Bouygues Telecom et son offre B-and-You :

nrjmobile_speedtest

Oui, c’est de la 4G de base, je suis d’accord, mais je n’habite pas une mégalopole française, ici il y a la campagne, le chant des oiseaux le matin, les hurlements des chiens des voisins (coucou Pillets) pour vous éviter de dormir trop tard, et en contrepartie un peu moins de débit, c’est le jeu ma pauvre Lucette 😉

Les premières impressions sont donc pour le moment positives, il faudra voir à l’usage, vérifier qu’il n’y aura pas de surprises en facturation, vérifier que la remise tarifaire sera bien appliquée, et que le réseau ne va pas se détériorer au bout de 2 mois, comme ce fût le cas avec les blocages/filtrages/limitations chez BricoloMobile lors de son lancement par St Niel 😉

 

Be Sociable, Share!