« That’s one small step for man, one giant leap for mankind »… voici les mots qui, en Juillet 1969, ont réussi à maintenir la petite planète bleue en émerveillement, effaçant temporairement toutes les tensions politiques, admirant ce premier pas de Niel Armstrong sur l’aire d’alunissage du LEM. Mes parents me raconteront par exemple leur veillée jusqu’au bout de la nuit, alors que je dormais paisiblement dans mon berceau.

Cette conquête scientifique allait apporter de nombreux progrès à l’Homme grace aux recherches de la NASA.

Chose amusante et quelque part ironique, alors que l’actualité s’émeut de deux Armstrongs, l’un célèbre pour ses piqûres survitaminées aboutissant à un coup de pédale supersonique et à une destitution de ses titres volés, l’autre célèbre pour avoir être le premier humain à fouler un sol extra-terrestre, Google ne semble visiblement retenir que le plus digne des deux.

« That’s one small loss for man, one giant loss for mankind », RIP Mr. Armstrong !

En savoir plus : Wikipedia

Be Sociable, Share!