Souvenez-vous, en début d’année, Infracom a fait porter le 02 40 45 67 67 de l’accueil clients chez Ovh, souhaitant alors basculer la ligne laissée libre chez Free ADSL.

Pas de chance, la ligne avait alors été « zappée » par France Telecom, devenu depuis Orange, la rendant purement et simplement invisible des autres opérateurs : impossible de faire une ouverture chez Free, SFR, Alice, les constitutions techniques avaient purement et simplement été effacées, pas remplacées mais effacées !!

Ces constitutions techniques sont en fait la carte d’identité de la paire de cuivre qui arrive chez vous, permettant de la retrouver facilement du central téléphonique jusqu’à votre domicile, et ainsi de la raccorder simplement et efficacement à l’opérateur qui le demande.

Or, dans notre cas, Orange a pris en otage cette ligne, en dépit de demandes répétées pour que les constitutions techniques soient réaffectées, en vain.

Après une plainte à l’ARCEP début Mars, c’est un courrier signé du Responsable du Service National Consommateur d’Orange, Hervé Buisine, qui revient sur les frais liés à la remise en service d’une ligne. Je ne nie personnellement pas d’éventuels frais d’ouverture, pourquoi pas, mais je m’insurge contre le fait qu’Orange soit LE SEUL ET UNIQUE OPERATEUR capable de ré-ouvrir une ligne, bloquant tous ses concurrents, empêchant le consommateur d’aller chez l’opérateur de son choix sans passer par la case Orange, contraint et forcé.

C’est donc la raison d’une plainte adressée ce jour à l’ARCEP pour obtenir des explications claires du gendarme des télécommunications sur cette aventure malheureuse, avec également un courrier à M. Buisine, lui demandant d’effacer tous les frais liés à l’ouverture forcée d’une nouvelle ligne, ouverture que nous souhaitions effectuer chez Free à l’époque.

Méfiance donc si vous désirez faire porter un numéro en VoIP pour ensuite réaffecter la ligne : le passage par la case Orange vous sera imposé, plutôt juteux pour l’opérateur à l’agrume, au détriment du con-sommateur 🙁

Be Sociable, Share!