Mon expérience avec OverTheBox se poursuit, et force est de constater que trop souvent tout n’est pas rose. Oh quand la boite fonctionne, c’est une merveille, près de 20 Mbps en pleine campagne, 3 lignes ADSL reliées, c’est extra, vraiment extra en attendant un jour de voir arriver cette fibre qui n’a toujours pas été lancée par Philippe Grosvalet, le président du département de Loire Atlantique.

Mais quand OTB décide de faire des siennes, c’est souvent sans prévenir, en pleine journée, en plein boulot, et là tout se coupe, le drame ! Au mieux, OTB se relance tout seul, au pire, et souvent c’est le pire qui arrive, OTB se met en mode read-only, obligeant à lancer une session SSH pour lui faire entendre raison, ou encore pire plus rien ne répond, comme ce fût récemment le cas : plus d’accès à l’IP locale du boîtier, plus de visibilité sur le manager d’Ovh, il ne restait plus qu’à ré-installer via une image disponible sur downloads.overthebox.ovh/trunk/x86/64/openwrt-x86-64-rescue-squashfs.img.gz.

Décompressez l’image, installez là sur une clé USB 8 Go (j’utilise PiBaker sous OS/X pour le faire simplement), puis bootez OTB avec la clé USB, tout en lui branchant un écran sur le port VGA. Il va démarrer, et une fois tout installé se coupera tout seul. Retirez la clé et re-démarrez normalement en activant au préalable le DHCP de votre box internet, de façon à ce qu’OTB récupère une IP : votre OTB sera tout neuf, il vous faudra de nouveau l’enregistrer sur votre manager en modifiant le Device ID.

Vous l’avez compris, c’est long, fastidieux, un peu-beaucoup geek, et donc l’utilisateur lambda qui peine déjà à allumer son PC ne s’en sortira jamais ! De ce fait, impossible de conseiller une solution OTB à des clients, de peur qu’elle ne plante, de peur qu’il appelle toutes les semaines pour solutionner un soucis qui ne devrait jamais se produire. Avec OTB, on a le sentiment d’un produit commercial toujours en version Beta : si ça peut être fun pour un geek, c’est vraiment TRES ennuyant dans un environnement professionnel où on peut espérer un fonctionnement régulier, stable.

Je ne jette pas la pierre au support d’Ovh, mon contact, Luigi, a toujours fait de son mieux, avec un calme olympien, et pour ça je lui tire mon chapeau. Non, le soucis semble au dessus, au niveau du développement puisque le même firmware OTB, utilisé sur un gros PC Athlon 8 Go RAM posait des soucis identiques : reboot sans explications, blocage, puis re-fonctionnement, blocage, reboot, etc. Si j’ai à un moment mis en doute le matériel, là j’avoue être perdu.

ovh otb

Le plus risible, c’est de se faire traiter de « Monsieur je sais tout » par un Twittos, refusant de rejoindre la mailing list OTB : désolé, OTB est un produit commercialje l’utilise pour bosser et en tant que tel je ne comprends pas pourquoi il faudrait aller soumettre ces soucis à une liste de diffusion. Pourquoi ? Obtenir 10 réponses différentes de personnes qui n’ont ni accès à mon manager Ovh, ni accès à distance à mon OTB pour effectuer des essais ? On va tenter des tours de magie en aveugle, faire deux ou trois commandes SSH ici ou là ?
Non sérieusement, non seulement je ne sais pas tout, mais si je suis capable de jouer au geek, je n’ai pas envie de le faire avec un produit commercialdisposant d’une assistance dédiée : je préfère de loin avoir un échange avec UN interlocuteur unique disposant de tous les accès d’administration plutôt que de partir dans toutes les directions, perdre un temps fou à tenter tout ce qui passera par la tête d’autres geeks, c’est une simple question d’efficacité.

A l’écriture de ce billet, OTB tient bon depuis 14h déjà, miracle ! En fouillant, j’ai pu voir que mon OTB transmettait des logs à un serveur OVH :

 option log_ip '167.114.xxx.xxx'
 option log_port '22xxx'
 option log_proto 'udp'
 option log_prefix 'xxxxxxxxxx'

Les informations sensibles ont été modifiées bien entendu pour ne pas porter préjudice aux infras d’Ovh. Le fichier à visualiser est dans /etc/config/system pour info. J’attends maintenant la possibilité de pouvoir faire un syslog local, une façon de voir en détails les derniers moments d’OTB avant un plantage, une façon aussi de pouvoir aider le développement pour aboutir à une version stabilisée.

A suivre, croisons les doigts pour qu’OTB soit un jour stabilisé pour de bon. Il rend bien service en pleine campagne, apportant un bon débit, mais si vous n’avez pas une fibre geek, je pense que vous pouvez oublier de suite, car en cas de plantage, vous n’aurez que les yeux pour pleurer.

Be Sociable, Share!