Tout va bien dans le meilleur des mondes possible ? Non loin de là, et c’est justement le but d’une expérimentation ! Au tout début de l’expérience Picostation 2 solaire, chaque jour le module plantait !!

Inquiet, j’avais vérifié la charge de la batterie et la consommation : RAS !! Tout était normal, nous avions largement assez pour alimenter plusieurs modules, alors pensez donc, avec un seul en ligne…

solar

J’ai donc redescendu la Picostation 2 et lui ai injecté le dernier firmware AirOS, la version 3.4 !
Remise sous tension, et depuis deux jours tout fonctionne, aucun plantage, l’accès est permanent et stable, avec un débit de 2 Mbps seulement, la Picostation 2 étant relativement éloignée de la Livebox et n’utilisant que son antenne omni. Pensez au nouveau firmware du coup si jamais vous constatez des plantages fréquents, cela ne doit pas se produire !

Poussant le vice au maximum, je me suis amusé à lui valider un dyndns pour pouvoir y accéder à distance et vérifier son bon fonctionnement, et à lui activer son syslog pour enregistrer son fonctionnement sur notre weblogpack local. De même, son serveur NTP est activé, mettant automatiquement à jour l’horloge interne.

Prochaine étape, peut-être la caméra IP évoquée dans un billet de ce blog, à condition de trouver un modèle fonctionnant sous 12 V, et non pas 5 V comme c’est actuellement le cas, avec une antenne patch pour améliorer le signal et donc le débit, nécessaire en vidéo IP 😉

Be Sociable, Share!