En WiFi, il existe deux types de liaisons :

  • Point à point
  • Point à multi-point

Nous allons ici démystifier ce vocabulaire un tantinet abscond et voir dans quel cas utiliser l’une ou l’autre.

Point à multi-point :

La liaison PtmP (point to multi point) s’utilise dans le cas où vous devez desservir plusieurs utilisateurs (= clients) simultanément à partir d’un site central de diffusion sans-fil :

ptmp

 

Le débit du point d’accès installé sur le site de diffusion sera alors réparti entre TOUS les utilisateurs, un détail qui peut avoir son importance si vous souhaitez conserver une qualité de service sur une liaison fort chargée. En outre, dans notre exemple, nous avons regroupé tous les utilisateurs dans un seul et même village : c’est rarement le cas, il vous faudra ainsi souvent prévoir plusieurs bornes, plusieurs secteurs dans plusieurs directions.

 

Point à point :

La liaison point à point est la plus facile à établir et gérer. Elle ne relie que deux utilisateurs, A et B, entre eux :

 

ptp

 

Tout le débit disponible sera affecté à cette liaison, de 150 Mbps à 1 Gbps, selon les matériels utilisés pour établir le pont réseau. Ce genre de liaison va, par exemple, permettre de diffuser internet depuis une connexion qui n’existe que dans le bâtiment A :

  • plus besoin de payer deux lignes ADSL
  • disponibilité du haut débit là où il n’arrivait pas
  • interconnexion possible des réseaux locaux de A et B

Les avantages sont multiples, fréquemment exploités par des entreprises disposant de sites multiples ou des administrations qui vont relier les locaux techniques au site central, des radios pour relier les studios à l’émetteur FM situé en altitude, voir même par des syndicats des eaux qui relient les châteaux d’eau entre eux.

 

Be Sociable, Share!