Un séjour au Portugal, l’occasion de tester la carte Freemobile prévue pour fonctionner dans tellement de pays, et de rapidement la retirer tellement elle offre peu de data et noue un partenariat avec un Nième opérateur low-cost dans ce si beau pays.

Direction donc Vodafone pour l’offre Vodafone Go mentionnée dans ce billet, avec 1 € par Go de data, l’offre estivale étant terminée. J’ai donc opté pour 30 Go et donc un coût final de 30 €, avec visiblement une promotion car j’ai eu droit du départ à 68 Go de data, une bonne surprise lorsque j’ai consulté mon compte Vodafone !! La carte Sim est livrée avec des découpes pour 3 formats (pas Nano donc), parfait pour mon hotspot 4G/WiFi Huawei.

L’activation se fait en quelques minutes, le temps de venir ajouter manuellement l’APN net2.vodafone.pt qui n’avait pas été validé par défaut.

Le débit est plutôt sympa :

vodafone4gpt

On est loin des 3 à 7 Mbps en H+ avec la carte freemobile en roaming, et encore lorsque le vent est dans la bonne direction : une déception de plus pour l’opérateur franco-français bricolo, ce n’est pas une grande surprise j’avoue.

Après environ une semaine à tourner sur cette carte Vodafone avec 3 smartphones, 2 tablettes et un PC portable sous Ubuntu, force est de constater qu’il reste de la data, avec environ 10 Go de consommation. Pourtant, je n’ai pas hésité à faire les mises à jour des différents Android, encore moins sur Ubuntu. Encore moins hésité à regarder des films en streaming via un VPN français, consulter des caméras à distance, utiliser Youtube :

vodafone4g_utilisacao

Il s’agit donc là d’un vrai bon plan : pas la peine d’opter pour un pauvre forfait Europe qui va vous coûter bien plus cher avec peu de data, optez plutôt pour une carte SIM 4G locale et profitez pleinement d’un réseau vraiment bien construit, car pour autant que j’ai pu le constater, la 4G est partout.

 

Be Sociable, Share!