Tous les artistes seront donc choyés aux Vieilles Charrues. Voici une vue des loges, montrant, en arrière plan, l’installation WiFi chargée de leur couverture intégrale :

DSCN2774

L’équipe technique des V.C. étant perfectionniste, il a été nécessaire de vérifier le signal au moyen d’un Netbook :

DSCN2775

Tout fonctionne, la zone de couverture est même au delà des espérances initiales, tout va donc pour le mieux dans l’immense pré du festival 😉

Bien entendu, les moyens techniques sont à la hauteur de l’évènement : pas question d’utiliser inutilement des échelles, il y a mieux, beaucoup mieux pour grimper sur le toit du site principal pour installer ses 4 liaisons WiFi :

DSCN2762 DSCN2763

Ce point central va diffuser le réseau local des Vieilles Charrues auprès de plusieurs algeco, dont celui-ci par exemple :

DSCN2777

J’en terminerai pour ce premier long billet avec un coup de chapeau à ceux que vous ne verrez pas, ceux qui bossent depuis des mois dans l’ombre et souvent dans des conditions peu enviables, ceux qui gèrent l’infrastructure, la logistique, ceux qui donnent de leur temps en tant que bénévoles : ce premier séjour a permis d’en rencontrer beaucoup, tous ont le même enthousiasme, la même envie que tout tourne rond, et tous gardent le sourire, même s’il faut parfois patienter pour accéder à certains endroits, s’il faut courir un peu partout pour récupérer du matériel.

Avec toute la technique mise en place, qu’elle soit WiFi ou non, vous avez sur le site des Vieilles Charrues de véritables passionnés, motivés pour chaque édition du festival. CHAPEAU BAS MESDAMES, MESSIEURS !

Be Sociable, Share!