On vous dit souvent, et ce n’est pas faux, qu’il faut limiter les longueurs de câbles coaxiaux.  Mais on peut mettre un bémol à ce principe de bon sens, dans la mesure où une liaison se prévoit avant tout en regardant la distance à parcourir, à étudier une solution en vue (= sans obstacles), et en déterminant la puissance maximum de la source d’émission.

Si vous n’avez que 2 km à parcourir avec un antenne à fort gain (19 dBi par ex.), vous pouvez tout à fait  utiliser 25 m de coaxial faibles pertes et 100 mW à la source, la liaison fonctionnera car la forte puissance émise, moins les pertes en ligne du coaxial, plus le gain de l’antenne, permettront de l’établir.

Si par contre vous avez 10 mW et devez faire 5 km, oui, là vous allez réduire au maximum les longueurs de câble coaxial, et utiliser par exemple une antenne avec boîtier étanche intégré, permettant de tout insérer dans un seul et même boîtier, sans pertes.

Be Sociable, Share!