Dans la course aux débits, nos opérateurs nous font régulièrement croire que la meilleure connexion sera celle qui offrira le meilleur débit 3G ou 4G. Si c’est en partie vrai pour un gros téléchargement, visionner une vidéo sur Youtube ou regarder une chaine TV en streaming ne nécessite pas forcément d’avoir 200 Mbps.

C’est d’autant plus vrai que les débits super-méga-hyper élevés annoncés par certains opérateurs ne sont au final qu’une propagande commerciale de plus car atteignables uniquement avec des smartphones très récents et sur un nombre souvent limité de relais mobiles, ceux capables d’agréger plusieurs gammes de fréquences. Autant dire, qu’en pleine campagne ligérienne, n’espérez pas toujours atteindre des sommets.

Perdu dans les champs, en 3G une connexion sera totalement exploitable avec 7 Mbps : surf sans soucis, GPS sur Google Map, Spotify en streaming, tout ceci fonctionnera parfaitement, sauf bien entendu si vous avez la malchance d’être un abonné Freemobile en roaming sur une antenne Orange, là désolé, point de salut, il faudrait envisager de changer d’opérateur, payer un brin plus cher mais avoir un vrai réseau mobile, avec des débits surtout.

En 4G, dans les zones correctement équipées, vous pourrez profiter d’un film 4K sur votre tablette dernière génération avec environ 30 Mbps de débit. C’est exploitable sans difficultés, mais attention au volume de données dans ce cas, le flux vidéo de haute qualité va vous le manger et le digérer à très haut débit !

Si vous désirez tester tel ou tel débit, dites vous bien que nombre d’opérateurs ont prévu d’augmenter la priorité des applications comme nPerf, Speedtest : si l’application est détectée, les vannes lui seront ouvertes, histoire d’arriver à un résultat performant, faussant alors le test. Mieux vaut tester un téléchargement en ftp durant 2 minutes et regarder le débit affiché : ce sera plus parlant ! Pensez également à désactiver les Femto qui auraient pu être installées sur la box locale : retirer la boite rouge d’une Freebox Revolution, c’est éviter de voir vos connexions 3G transiter par la ligne ADSL, c’est aussi encourager un opérateur encore à la traine pour déployer encore plus vite ses relais, même si votre qualité de réception en pâtira forcément.

Pour finir, comme toujours, payer un peu plus permettra de s’assurer d’une débit de qualité, PARTOUT, et pas seulement à côté de l’antenne mobile locale : c’est génial de capter l’une des rares 4G Freemobile à la maison, de faire un test de débit à 150 Mbps, mais ce serait encore plus génial de pouvoir faire ce même test partout en France, sans être bridé ou limité par d’obscures raisons commerciales sur les antennes Orange. Ce genre de soucis, SFR, Bouygues et Orange ne l’ont pas, à vous alors de choisir le meilleur forfait, de tester l’offre lors des nombreuses réductions, environ une tous les 2 à 4 mois. En Loire Atlantique, Orange et Bouygues sont par exemple performants, et le forfait 20 Go de ce dernier offre une qualité de service parfaitement acceptable pour 3 € seulement. A la fin de l’offre, vous pourrez ensuite basculer sur SFR et ses nombreuses offres à 10 €, puis revenir chez Bouygues, et ainsi de suite : profitez de la portabilité au maximum, anticipez, optimisez vos dépenses.

 

Be Sociable, Share!