Programme sa domotique est une chose, relativement simple car l’environnement du Raspberry Pi 2 est favorable à ce genre de bricolage, relativement valorisante car on apprend des tas de choses au fur et à mesure du parcours.

Seulement voilà, une domotique nécessite d’interagir avec son environnement, et donc de venir relier des capteurs. De façon simple, vous allez pouvoir utiliser un bus I2c ou 1-Wire, mais les longueurs de câbles seront rapidement limitées : pas question de couvrir toute la maison !

Le 433 MHz reste une solution, pour des contacts temporaires : une trame est envoyée, captée, puis traitée. Cela fonctionne, j’ai largement développé autour de ce type d’interaction, avec succès.

Mais mieux encore, imaginez des modules reliés à votre box internet, en WiFi tout simple : pas besoin d’une norme industrielo-exotique vendue au prix fort, pas besoin de bluetooth grand public, limité en portée, non, là nous passons directement en 802.11b/g classique, standardisé, et surtout sécurisé, grâce aux platines ESP8266.

ESP8266

ESP8266

Un module, une IP, des possibilités de programmation via un simple bus série (TTL, pas RS232, attention aux niveaux des lignes…), la possibilité de programmer en eLua, un simili-C capable d’interagir sur les ports d’entrée/sortie sortie de votre module WiFi !

Oui, des ports d’entrée/sortie, yesssss, de quoi relier tous vos capteurs et venir les interroger. Et les exemples ne manquent pas sur internet : capteur de gaz, capteur de lumière, d’humidité, de vent, de température, de pression, etc.

Nous aurons donc l’occasion d’en reparler assez rapidement, le temps de tester et développer un peu.

Be Sociable, Share!