Le Raspberry Pi est une plateforme parfaite pour développer de la domotique. Aujourd’hui, voyons comment lui faire reconnaitre un code de télécommande 433 MHz, et comment reproduire ce code en émission.

Commençons par identifier les sorties GPIO de la bestiole :

raspberryBPLUS_header
La broche 1 est celle située la plus près de la LED rouge d’alimentation. Nous allons donc utiliser les broches 2 et 4 pour le +5V nécessaire aux modules 433 MHz, les broches Ground pour la masse (GND) des modules. Les broches 11 et 13 seront utilisées respectivement pour les datas en émission (11) et réception (13).

raspberry_domo_433

Raccordement des modules Tx / Rx 433 MHz

Sur l’image du montage, le module Tx se trouve en haut, le module Rx en bas à gauche, contre la télécommande Phenix.

Occupons-nous maintenant d’installer les gestionnaires, toujours en mode superutilisateur (sudo su depuis une connexion ssh).

Installation de WiringPi :

cd ~/
git clone git://git.drogon.net/wiringPi
cd wiringPi
./build

Installation de 433Utils :

cd ~/
git clone git://github.com/ninjablocks/433Utils.git
cd 433Utils/RPi_utils
make

Nous voici désormais munis de tous les outils pour recevoir et émettre des trames 433 MHz, mais attention, seulement sans Rolling Code, c’est à dire des télécommandes basiques, non cryptées.

Recevoir les codes :

Pour recevoir les codes, lancez la commande :

sudo ./RFSniffer

Une fois le code reçu, vous le verrez s’afficher à l’écran. Notez le pour une utilisation ultérieure.

Emettre un code :

L’émission d’un code est simple :

sudo ./codesend 12345

pour émettre le code 12345.

Ce petit montage, simplifié à l’extrême, va donc vous permettre de venir automatiser une télécommande existante, à condition que cette dernière ne soit pas sécurisée par rolling code. A vous donc l’activation à distance via une petite interface Web, la programmation d’allumage ou d’extinction en fonction des heures via un crontab, l’activation sur détection de mouvement, etc. Comme toujours avec la Framboise, tout est possible, tout est envisageable.

 

Aller plus loin : la réception 433 MHz en tâche de fond avec 433Utils et RFSniffer

 

Be Sociable, Share!