Suite de nos expérimentations avec le Raspberry Pi, cette fois-ci sur un modèle B+ :

raspberry_PIR_WEBCAM
Nous avons donc équipé la Framboise de quelques éléments très simples :

  • une caméra HD
  • un détecteur de mouvement (PIR)
  • une broche de sortie

L’idée pour ce projet est de réaliser un système allumant une lampe ou une alarme sur détection de mouvement, avec capture d’une image et envoi immédiat par email. On peut naturellement envisager tout un tas d’applications :

  • vérifier qui s’est présenté à la porte de votre domicile
  • surprendre les animaux nocturnes dans une forêt, un champ
  • surveiller une habitation
  • surveiller un véhicule, un garage

Pour une surveillance intérieure, on peut prévoir d’ajouter une entrée sur le Raspberry Pi, une entrée qui va détecter si le module doit être activé ou pas (une clé, un clavier extérieur, etc), selon votre présence ou votre absence. Fermée, l’entrée indiquera au système que le script peut détecter le mouvement. Ouverte par contre, le script n’ira pas plus loin.

Le script en Python 3 est relativement simple, je me suis inspiré d’un exemple obtenu ici :

wget http://www.raspberrypi-spy.co.uk/archive/python/pir_1.py

Pour la configuration de l’envoi d’emails via le service smtp, je me suis inspiré de ce site et de ses exemples de configuration. Une simple ligne ajoutée dans le script Python 3 et l’image est transmise sur un compte gmail :

os.system (‘sudo mpack -s ALERTE /var/www/alerte.jpg monemail@gmail.com’)

La capture d’images se fait en important le module picamera en tout début de script et en l’utilisant de façon extrêmement simple :

#
# CAPTURE D IMAGE

# sauvegarde dans /var/www/alerte.jpg
#
      with picamera.PiCamera() as camera:
        camera.vflip = True
        camera.hflip = False
        camera.resolution = (1024, 768)

        camera.start_preview()
        camera.capture(‘/var/www/alerte.jpg’)
        camera.stop_preview()

La sauvegarde se fait donc dans le fichier alerte.jpg, situé dans le répertoire /var/www. Vous l’aurez donc compris, il vous faudra installer un serveur Apache2 au préalable, par exemple pour venir consulter l’image ainsi capturée en vous rendant directement sur l’ip de votre Raspberry au moyen du navigateur Chrome.

Les ajouts possibles à venir :

  • une platine avec deux relais pour venir activer une lumière avant de prendre un cliché
  • ajouter la date et l’heure sur l’image transmise
  • ajouter une clé WiFi pour rendre le module plus autonome
  • venir intégrer un panneau solaire pour un fonctionnement autonome