Nouvelle application du Raspberry Pi : suivre les transpondeurs des avions, ou plus exactement les trames ADS-B transmises par les aéronefs.

transpondeur

Transpondeur aéronautique

Simplifions à l’extrême : chaque appareil est muni d’un transpondeur, chargé de diffuser des informations à ceux qui veulent bien écouter. On y retrouvera l’altitude, la vitesse, le cap, etc. L’avion va donc se faire « voir » des autres avions et du contrôle au sol, mais également de nous, puisque nous allons nous équiper pour recevoir les données, via notre RaspberryPi, pour ensuite les diffuser sur le site FlightRadar24.

L’idée est de contribuer au site, en apportant une nouvelle zone de couverture sur la région de St Nazaire, région peu couverte lorsque les avions sont à basse altitude, comme le montre le suivi de la navette Airbus St Nazaire / Toulouse de ce matin :

flightradar LFRZ

 

Oui, on ne voit rien du décollage de St Nazaire, la trace ne débute que lorsque l’avion dépasse les 5000 ft environ, et encore. Depuis Crossac, nous devrions pouvoir améliorer cette couverture un peu faible, et ainsi suivre les Beluga qui se posent à St Nazaire, suivre les avions en exercice, les avions de tourisme qui découvrent la côte et les marais de Brière, etc.

Comme tout ce qui tourne autour de la radio, nous avons commencé par nous équiper d’une bonne antenne, et qui dit bonne antenne, dit antenne maison : une colinéaire, taillée pour fonctionner sur 1090 MHz, la fréquence de l’ADS-B !

colineaire 1090

Antenne colinéaire 1090 MHz en construction

 

Je vous entends déjà : oulaaa, compliqué, impossible, marchera jamais !! Allez, courage, un peu de câble d’antenne TV (avec une âme PLEINE, pas multi-brins), et un p’tit tuto sur Youtube :

Pas compliqué non ? Ce que le tuto oublie de dire : ajoutez deux brins à la fois, il faut, au final, avoir un nombre PAIR de brins, très important… Venons maintenant rajouter un connecteur en bricolant un peu :

colineaire 1090 adbs

Oui je sais, on dirait un peu une Freebox Mini 4K : pas terminé, mal étudié, un peu fait à la va-vite, un vrai prototype quoi 🙂 Mais cela suffira largement pour tester, nous ferons beaucoup mieux la prochaine fois, promis.

Le RaspberryPi maintenant ? Suivez ce tuto, in english, pas la peine de ré-inventer le fil à couper le beurre puisque tout est déjà décrit, et bien décrit.

A suivre…

  Kit Flightradar24 prêt à l’emploi sur Monwifi.fr

Be Sociable, Share!