Lorsqu’on souhaite couvrir une zone extérieure, le module WiFi se place tout naturellement dehors. Cela suppose donc d’utiliser un long câble Ethernet pour vous y relier, maximum 100 m, en utilisant un POE pour l’alimenter.

Il peut toutefois arriver que le départ de la couverture WiFi ne soit pas située dans le même bâtiment ou que le passage de câbles Ethernet ne soit pas possible sans tout détériorer. Trois solutions dans un tel cas :

  1. un bridge WiFi sur 5 GHz
  2. envisager d’utiliser des modules CPL
  3. disposer d’une gaine pour tirer 100 m de câble Ethernet.

Idéalement, la solution 3 est la plus économique, mais encore faut-il disposer d’une gaine libre….

La solution du CPL peut être le second choix, à condition de ne pas avoir un réseau triphasé, plus compliqué à mettre en oeuvre, de ne pas voir de distances trop importantes et d’être sur un seul et même réseau électrique ! Pas forcément simple donc…

Le bridge (pont) WiFi est la solution de facilité : rapide à mettre en oeuvre, il devient totalement transparent à l’usage : imaginez que vous ayiez un câble Ethernet de plusieurs centaines de mètres, voir plusieurs kilomètres puisque la diffusion n’est limitée que par la présence d’obstacles sur le trajet. Le bridge utilisera par exemple deux Nanostation 5, l’une en point d’accès, l’autre en client.

Be Sociable, Share!