Voici ce que donne l’intérieur du serveur vidéo web dont il sera question, une fois désossé :

Sur la droite, on retrouve l’entrée vidéo (sur BNC femelle), un port RJ485 (vert) pour télécommander une caméra PTZ, la prise RJ45 pour la liaison ethernet 10/100 Mbps, et le jack femelle d’alimentation 12 Vcc.

Sur la gauche, platine du bas, on reconnait un connecteur USB destiné à venir brancher un modem 3G pour obtenir une totale autonomie s’il y a besoin.

L’appareil est destiné à récupérer le flux vidéo d’une caméra analogique ordinaire ou de toute source vidéo analogique (magnétoscope, dvd, récepteur tnt, etc.) pour le diffuser ensuite sur internet. L’image est visualisable via MSIE, de bonne qualité je dois dire, assez fluide, mais ne comptez pas l’obtenir sur firefox, chrome, ou safari : seul MSIE est validé, après l’installation d’un plugin spécifique, dommage. Voici, en exemple, une vue capturée sur un MSIE tournant sous Seven :

Un test identique, avec cette fois-ci une machine virtuelle XP fonctionnant sous OS/X, a permis de vérifier une fois encore le bon fonctionnement de la solution :

Sur cette capture d’écran, vous apercevez en haut à gauche la configuration de l’encodage vidéo, ici en résolution D1, 30 images/seconde, PAL. Au centre, l’image telle que reçue par le MSI de la machine virtuelle XP. A droite, le flux reçu par VLC.

Avec VLC player, au départ, l’image obtenue présente une certaine déformation, un peu façon 16/9ème, mais reste totalement exploitable. Il suffit d’ouvrir un flux vidéo rtsp://adresse_ip_du_module et d’agir sur le format de la vidéo pour obtenir une belle image, au bon format.

Ce genre d’appareil existe sur le marché sous différentes formes, avec 4 entrées vidéo et 4 entrées audio par exemple :

 

ou avec une seule voie video sans audio, identique au modèle que nous testons :

L’objectif de tout cela ? Pouvoir diffuser un flux vidéo issu d’une caméra analogique ordinaire sur plusieurs kilomètres, en utilisant un simple bridge WiFi, voir plusieurs bridges pour relayer le signal. De ce fait, un équipement analogique bascule en numérique, avec tous les avantages que cela implique :

  • visualisation en local
  • visualisation via internet : pc, mac, tablette pc, etc.
  • visualisation sur iPhone, Android, Blackberry en 3G
  • transport de l’image via un ou plusieurs relais
  • plusieurs visualisations simultanées possibles
  • transport simultané de plusieurs sources vidéo possibles, en utilisant des encodeurs à xx voies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Be Sociable, Share!