Matthieu Tanguy, responsable marketing de Sosh, y croit dur comme fer : limiter et bloquer les débits, c’est juste ! Vous pourrez le constater dans la vidéo mise en ligne sur PCINPACT et reproduite ci-dessous :


Sosh Ideas : Matthieu Tanguy répond à vos… par sosh

La 3G, le domaine où les clients souhaitent pouvoir surfer sans se faire brider, sans devoir surveiller tous les jours leur consommation, c’est précisément là où Sosh tente d’imposer sa vision du monde, une vision qui, à mon avis, est largement faussée et totalement en décalage.

Prenons par exemple les forfaits voix illimités : il aura fallu beaucoup de temps pour que de telles offres arrivent, que ce soit sur fixe ou sur mobile, avec l’impulsion de Free très souvent en plus. Sur une connexion fibre ou ADSL, personne en France ne songe à limiter, à bloquer, comme cela se fait encore en Belgique ou au Québec. Alors pourquoi chercher à limiter l’utilisation data mobile ? Quel intérêt si ce n’est de pouvoir proposer des options au prix fort et ainsi financer indirectement les pseudo-baisses des forfaits ?

Comprenez-moi bien :

  1. on baisse vos abonnements
  2. on ne vous lie plus à l’opérateur pour 12 ou 24 mois
  3. on vous propose de financer vous-même votre mobile
  4. il faudra bien trouver à compenser ces changements structurels importants, que ce soit en fidélisant le consommateur, ou de façon plus vicieuse en lui proposant des tas d’options pour noyer encore mieux le poisson, des ajouts de volume, des illimités limités, et j’en passe.
Et puis que demande le consommateur : devoir surveiller sa consommation ? NON ! Pouvoir surfer librement et parfois avoir un usage important ? OUI ! Et puis notre bon Matthieu l’indique : seule une petite partie dépassé les 500 Mo ou 1 Go mensuels ! Si cette partie est si petite, à quoi bon s’en soucier donc ? Faut-il ainsi brider la majorité pour la seule et unique raison qu’une minorité dépasse parfois les seuils mis en place par Sosh ? Je trouve cela injuste, totalement injuste, et parfaitement éloigné de la qualité de service qu’on serait en droit d’attendre d’un opérateur.
Ou alors, Monsieur Sosh, limitez ET baissez vos prix pour que l’offre devienne véritablement attractif, ou sinon envisagez un forfait enfin révolutionnaire, un forfait qui vous apportera un maximum d’abonnés, sans limitations, sans filtrage, sans blocage de protocole ou de ports.
Et puis n’oubliez pas que Freemobile arrive d’ici le 12 Janvier, voir sans doute avant, il serait grand temps de retourner à l’école et de plancher sur une formule marketing vraiment au niveau des attentes de vos clients potentiels !

Be Sociable, Share!