Un cas d’installation revient très souvent chez nos clients : une maison isolée en pleine campagne, non couverte par l’ADSL, qui récupère une liaison internet à 2 ou 3 km de là via un pont réseau.

Jusque là, rien d’extraordinaire, c’est techniquement très simple à réaliser, et très souvent le propriétaire récupère une connexion à 2 ou 3 Mbps là où avant il devait se contenter, contraint et forcé, de 56 kbps via un modem analogique relié à sa ligne téléphonique, avec les performances que vous imaginez…

Du coup, pourquoi ne pas profiter de cette liaison WiFi stable et rapide pour aussi y faire transiter le téléphone, et par la même économiser sur le prix de l’abonnement téléphonique, voisin à l’heure où j’écris ces lignes des 16 €/mois ? Eh bien oui, à quoi bon conserver votre ligne téléphonique qui ne vous sert plus à grand chose et surtout pas à l’ADSL puisqu’il n’y arrivera jamais ?

Nous allons utiliser la liaison WiFi pour faire de la « voix sur ip », également appelée VOIP. Kesako ? Simplement le transport via une liaison internet d’une ligne téléphonique, avec un numéro dédié et la possibilité de recevoir ou de passer des appels, souvent de façon illimitée.

ovhip.jpg

Principe de fonctionnement

Le coût ?

Suivant les formules, de 5 à 10 €/mois, soit bien moins cher que votre abonnement France Telecom ordinaire.

Qui propose ce système ?

OVH par exemple, cf leur page Web dédiée, avec une offre à un peu moins de 6€/mois, incluant 40 destinations internationales illimitées et les appels en France illimités sur les fixes.Qui dit mieux ?!

Le matériel :

Vous pouvez faire de la VOIP avec un logiciel sur votre PC et un micro-casque, mais le plus simple reste d’avoir un matériel adapté. OVH propose par exemple toute une gamme de téléphones à des prix attractif. Vous ne pourrez en aucun cas utiliser votre téléphone actuel, sauf via un adaptateur VOIP dédié, souvent plus coûteux que le téléphone VOIP complet.

Conclusion :

Considérons l’abonnement d’une ligne téléphonique sur une année : 16 x 12 = 192 € + communications téléphonique en sus…
Prenons maintenant un abonnement VOIP sur une année : 6 x 12 = 72 €, communications intégrées sur les fixes et à l’international.

Vous avez alors un gain de 120 € minimum par an, sans tenir compte des communications que vous ne payerez plus… Est-ce assez pour vous convaincre ? 🙂

Be Sociable, Share!