Ce n’est pas nouveau, j’ai souvent le sentiment que la Pomme nous prend un peu pour des poires :

apple_pomme_poires

Tenez, prenez la Time Capsule, ce module tellement amaaaaaaazing permettant de sauvegarder votre lui aussi tellement amaaaaaazing iMac ou Macbook Pro(létaire) :

time capsule

Oui, 500 € pour 3 To… euh… mal au fessier à un tel tarif, même si, effectivement, c’est un bijou de technologie, même s’il a plein de choses que la description qui va suivre n’aura pas, certes…

Alors j’ai creusé, car avec plusieurs iBidules, il fallait bien envisager de sauvegarder. Oh je ne suis pas en manque, mais étant un geek-parano de nature, j’aime bien diversifier mes sauvegardes :

  • un gros disque USB de 2 To pour l’iMac
  • un Synology de 1 To pour une sauvegarde réseau
  • la BananaCapsule de 3 To que je vais vous décrire dans ce billet

Oui, si une sauvegarde tombe en rade, j’aurai immédiatement accès à une autre, et ainsi de suite. De plus, via le réseau gigabit, je peux me permettre de sauvegarder encore plus facilement, pratique.

Donc, après avoir creusé longuement, taillé ma pierre encore plus longuement, j’ai rapidement écarté la Raspberry Pi que j’affectionne pourtant beaucoup : ses ports USB 2.0 sont tout simplement nuls pour pouvoir assurer une sauvegarde en réseau hyper rapide, et je ne parle pas du port ethernet 100 Mbps maximum : on oublie d’office pour traiter efficacement des To de données!

Restait donc le concurrent, le BananaPi et son port Sata 2.0:

banana_pi

Allez, avec une jolie boite, comptez 50 € sur Amazon, à vue de nez. Rajoutez une alim micro-usb 2A à 6 €, un cable Sata/eSata (13 €), un boîtier eSata (34 €) et un disque de 3 To (107 €) et vous obtenez une solution complète pour à peine plus de 200 €, soit une économie de 299 € par rapport à la solution Pommée… Rajoutez une trentaine d’euros si vous optez pour un BananaPi Pro, solution gonflée que j’utilise ici.

Ce billet ne va toutefois pas vous apporter toute l’installation, par manque de temps, mais vous pouvez déjà commencer par vous occuper du disque dur, une fois branché et alimenté, avec ces commandes :

sudo su
apt-get install nano hdparm netatalk
fdisk /dev/sda

puis frappez à la suite :

n
p
1
w

passons au formatage en ext4 :

mkfs.ext4 /dev/sda -L capsule

et créons le répertoire du disque dur :

mkdir /mnt/capsule
mount /dev/sda /mnt/capsule
chmod 777 /mnt/capsule

supprimons le cache d’écriture du disque :

hdparm -W0 /dev/sda

Le disque étant monté, rendons ce montage permanent (au boot) :

nano /etc/fstab

et ajouter à la fin :

/dev/sda /mnt/capsule ext4 defaults 0 0

Voilà, votre disque dur est désormais lisible sur /mnt/capsule, prêt à recevoir les trames de sauvegarde de vos ordinateurs Apple.

Pour la suite, il faut :

  • créer un utilisateur timecapsule :useradd -d /mnt/capsule -s /bin/bash -m timecapsule
  • lui affecter un password :
passwd timecapsule
password (à modifier par VOTRE mot de passe, et à répéter deux fois)
  • installer les services pour recevoir les trames TimeCapsule avec Netatalk :
sudo echo "/mnt/TimeMachine \"Time Machine\" options:tm" >> /etc/netatalk/AppleVolumes.default
  • installer avahi et ses services (cf plus bas)

Configurons Avahi donc, en éditant ce qui suit :

nano /etc/avahi/services/afpd.service

et en introduisant ce contenu :

<?xml version="1.0" standalone='no'?><!--*-nxml-*-->
<!DOCTYPE service-group SYSTEM "avahi-service.dtd">
<service-group>
    <name replace-wildcards="yes">%h</name>
    <service>
        <type>_afpovertcp._tcp</type>
        <port>548</port>
    </service>
    <service>
        <type>_device-info._tcp</type>
        <port>0</port>
        <txt-record>model=TimeCapsule</txt-record>
    </service>

</service-group>

Avahi va aller signaler à tout le monde sur le réseau local que vous avez une TimeCapsule, facile ensuite à trouver pour vos différents ordinateurs.

Autre fichier à éditer ensuite :

nano /etc/netatalk/AppleVolumes.default

avec ce qui suit à la fin :

/mnt/capsule "Time Machine" options:tm

et pour terminer on relance Avahi et Netatalk :

sudo service avahi-daemon start
sudo service netatalk restart

Et voilà, OS/X doit désormais pouvoir trouver votre BananaCapsule sur le réseau, vous trouverez « Time Machine on lemaker » si tout va bien.

Je me suis aidé pour l’installation de Netatalk sur cette page, après avoir pas mal galéré car le service n’était pas diffusé sur le réseau… Désormais, le disque est en place, la sauvegarde avec le port gigabit ethernet et le port Sata est TRES performante.

J’imagine qu’on peut sans doute faire mieux, encore mieux, par exemple en utilisant des disques SATA de très forte capacité (6 Go, environ 240 € à l’heure où je rédige ce billet). Vous avez les clés en main, à vous de jouer désormais 😉

 

Be Sociable, Share!