Cet article est rédigé le 8 Décembre mais, pour des questions évidentes de confidentialité, ne sera pas diffusé avant la livraison de l’habitation concernée : il ne s’agit pas de divulguer des informations confidentielles qui aboutiraient à l’arrêt du chantier comme la production l’a clairement indiqué.

L’info est passée rapidement sur notre page Facebook : l’émission Tous Ensemble tournait depuis début Décembre sur la proche région de Pontchateau, autant dire très proche d’ici.

Un ami proche s’y est déplacé pour donner un coup de main : une famille séparée, la maman avec ses 3 ou 4 enfants (dont des ados), le constructeur parti avec la caisse, une maison qui n’est pas terminée, avec un toit végétal qui fuit, et Noël qui approche ! Bref, le scénario classique pour ce genre d’émission, de quoi raconter une belle histoire et faire pleurer un peu Mme Michu le Samedi soir au coin du feu en découvrant l’émotion non feinte de la famille.

Exception faite du montage mielleux de ce genre « d’oeuvre d’art » télévisuelle, l’idée d’aider une famille n’était pas pour déplaire. Mais comment ? Infracom est spécialisé dans le WiFi, nous avons donc transmis une info simple : proposer d’offrir une couverture intérieure et extérieure de l’habitation et du terrain, de façon à ce que les adolescents de la maison puissent être connectés sans fil d’une façon plus fiable qu’avec une simple box.

Et là, par sécurité, un test rapide sur la faisabilité d’un accès ADSL : eh bien non, il n’y a plus de paire disponible sur le câble de transport, l’ADSL ne pourra pas arriver sur place si France Telecom ne rajoute pas de la place, une opération qui prend au minimum un mois, trop tard pour livrer la maison le 22 Décembre !

Autre idée : un partenariat avec un fournisseur d’accès par satellite ! Quelques échanges d’emails et l’idée était actée : offrir gratuitement un accès durant un an ! Là encore, l’information passe à l’équipe de production qui devait rappeler sans faute Lundi après-midi 😉 Nous sommes Jeudi, et Soeur Anne n’a toujours rien vu venir.

Pourtant l’idée aurait été géniale :

  • un accès haut débit par satellite
  • une couverture WiFi intégrale
  • et pourquoi pas une ligne téléphonique VoIP, avec OVH et sa formule à 1 € par mois, le budget de la famille n’aurait pas été impactée
Bien entendu, ne nous leurrons pas, le site de l’émission met en avant tous les « généreux » donateurs, la plupart étant des entreprises du bâtiment ou spécialisées en électroménager : l’aide apportée par un professionnel revient via un retour publicitaire généreux de la part de la production, même si marques et autres logos sont systématiquement floutés à l’image.
Dommage donc, dommage pour le coup de main qui était possible, dommage pour le coup de pub d’une telle réalisation, mais proposer est une chose, insister lourdement une autre, et de cela, personnellement, je ne veux pas 😉
L’essentiel reste et restera qu’une famille a pu retrouver un toit et une habitation terminée, le reste n’est que de la poudre aux yeux télévisuelle, qu’on aime, ou qu’on n’aime pas.

Be Sociable, Share!