Vision d’avenir avec la présentation d’une Toyota Prius munie d’un équipement 4G Alcatel permettant de la relier en haut débit au réseau des réseaux.

C’est un article de Réseaux-Télécoms qui détaille les possibilités offertes par une telle fusion. Ceci dit, à titre personnel, voir ma voiture communiquer les résultats de ses différents capteurs au SAV de la marque pourrait me poser un léger problème, comme le sentiment d’avoir par exemple les pieds et poings liés avec le seul concessionnaire de la marque, établissement qui est en général bien plus couteux qu’une chaine automobile généraliste… Là, il y aurait peut être l’utilité de trouver une norme communicante pour nos véhicules du futur.

De la même façon, rouler en 4G, profiter des services haut débit, ok, mais où ? Partout sur le territoire national ? J’en doute !! Ne sortez pas sur les routes Creusoises, sous peine de vous retrouver en GPRS, voir sans réseau 🙂 Nous vous méprenez pas, j’adore la Creuse, mais cet exemple basique démontre, s’il le faut, que nous n’aurons jamais une connexion permanente, sauf peut-être à basculer sur un satellite, un peu à l’image des radios numériques diffusées depuis l’espace à destination des abonnés du continent Nord-Américain.

Essayez déjà en 3G de rester en ligne tout un trajet et vous m’en direz des nouvelles 😉

Il est urgent d’attendre donc, mais cela n’empêche pas l’expérimentation, fort heureusement !