Triste début d’année 2016, les départs vers l’autre monde sont trop nombreux pour rester supportables. Nous perdons petit à petit ceux qui ont bercé notre enfance pour les plus âgés, ceux qui ont apporté une empreinte différente au monde.

La formule veut que ce soit toujours les meilleurs qui partent en premier, mais hélas en ce moment c’est un peu le cas. Le bébé-dictateur-joufflu de Corée du Chnord est encore en place, Marinette La Peine nous abreuve toujours de ses complots et de son venin, Gilbert Connllard  persiste à oublier la fraternité de notre pays, Migraine Drucker nous envahit les écrans du Dimanche, Nabotléon 1er combat toujours, du haut de ses talonnettes, pour redevenir mini-Vizir à la place du Vizir, accompagné à la guitare par sa grande chanteuse sans voix, Vladimoche Poutain continue de mener d’une main de fer le Royaume des Soviet et de propager haine, homophobie et exclusion, et nos fous de dieu se font régulièrement sauter ici ou là.

Oui, nous changeons rien surtout, laissons les profiteurs profiter, les exclus le rester loin de nos regards, et continuons de vivre notre vie d’un mandat politique à un autre, propulsés d’une génération de politocards socialos à une génération de ripoux-blicains sniffeurs de droite bien à droite. Les mandats se transmettent, les successions sont en place dans ce délicieux monde de 2016 et si vous voulez un quelconque changement, ce ne sera pas maintenant, j’en fais le serment.

Et puis mince, on se fait un peu de bien en ce début de semaine ! Soyez heureux et profitez de la vie 😉

 

Be Sociable, Share!