Avec une simple petite interface, le WiFi va hériter de capacités domotiques jusqu’à présent peu ou pas exploitées.

Le modèle de base dispose de deux capteurs : accéléromètre et température. Alimenté par deux piles AAA ou via son port mini-USB, il sera capable de fonctionner durant des mois. Un port d’extension permet de venir relier d’autres capteurs pour arriver au final à :

  • capteur interne de température
  • accéléromètre interne (vibration, impact, détection de mouvement)
  • interrupteur magnétique (ouverture de portes)
  • capteur d’humidité (détection de présence d’eau)
  • platine de développement, avec entrées anlalogiques ou digitales, alimentation, pour venir y relier vos propres capteurs
Twin fonctionne dans le nuage, il est capable de communiquer avec vous si un évènement pré-programmé survient. Dans l’exemple ci-dessous, Twine vous alertera si l’accéléromètre subit un choc après 19 h, indiquant que quelqu’un frappe à la porte :

 

L’installation est simplifié au maximum : reliez Twine à votre réseau WiFi et configurez son interface Web pour que les capteurs puissent interagir et c’est tout ! Pour le moment, Twine sait interagir :

  • par SMS
  • sur Twitter
  • par Email
  • avec une requête http configurable

Imaginez par exemple avoir Twine en attente d’ouverture d’une porte, une caméra IP centrée sur cette porte, et vous avez une parfaite alarme anti-intrusion, avec cliché de l’intrus. Imaginez encore Twine en surveillance de votre congélateur ou de votre cave, vous alertant en cas d’inondation.

Twine a lancé un appel pour trouver $35 000 sur KickStater et en a déjà récolté $360 000, bien avant les 10 jours restant avant la cloture de l’opération.

Source : Blogeee

 

Be Sociable, Share!