Ce billet va surtout intéresser les installateurs de matériels Wimax, ceux là même qui, perchés sur un toit, vont devoir pointer le CPE du client de façon à obtenir la meilleure réception possible.

Les installateurs utilisent généralement des analyseurs de spectre qui ne montent pas jusqu’aux 3.5 – 3.6 GHz de la bande Wimax française. Pour y remédier, nous allons prochainement proposer un convertisseur avec une entrée se situant de 3.4 à 3.6 GHz et une sortie de 400 à 600 MHz, parfaitement exploitable elle avec un matériel standard.

Il vous faudra toutefois prévoir une antenne 3.5 GHz à gain identique à celle intégrée au CPE Wimax, de façon à ne pas « exagérer » les possibilités de réception et à avoir une mesure réelle sur site.

Ce nouveau module mesure 82x 64 x 22 mm seulement, s’alimente de 9 à 18 Vcc pour une consommation de seulement 180 mA : une simple batterie peut alors suffire pour le transporter avec vous sur un toit ! La connectique N reste standard, prévoyez toutefois un câble coaxial type Aircom + pour vous y relier, évitant d’ajouter trop de pertes en ligne.

Une évolution possible : l’intégration dans une antenne unique du convertisseur et de son alimentation, de façon à n’avoir qu’une seule et unique boîte à monter sur le toit ! L’étude est en cours, le produit ne tardera pas à sortir si les essais sont cohérents avec nos attentes.

Be Sociable, Share!