Il est parfois utile d’arriver à établir une liaison à très longue distance, même avec un matériel qui n’offre pas assez de gain. Dans l’exemple présenté ici, nous avons établi un lien 2.4 GHz de près d’1 km sans visibilité directe, et surtout avec de très nombreux arbres, un miracle !

Prenons la grille d’une AirGrid :

bridgeairgrid

et uniquement la grille, la tête d’émission de nous intéressant pas.

Prenons un point d’accès universel 2.4 GHz :

et marions les :

airgrid_deliberant

Pour expliquer l’idée, souvenons-nous du fonctionnement d’une antenne directive :

  • une partie rayonnante, qui va émettre les ondes
  • une partie réflective qui évitera aux ondes de se répandre de partout, un peu comme l’élément réfléchissant d’un phare de voiture qui va focaliser la lumière de l’ampoule vers l’avant

Dans notre atroce bricolage de geek, l’AP universel rayonne, la grille récupère ce rayonnement et l’envoie vers l’avant, là où elle pointe. C’est ce principe que nous avions utilisé, en son temps, aux Vieilles Charrues, cf ce billet de 2009 :

Antenne amplifiée aux Vieilles Charrues

Antenne amplifiée aux Vieilles Charrues

Certes, l’exemple présenté est totalement bidouillé, pas fini, pas fixé, mais il fonctionne, le kilomètre sans fil est atteint et la liaison assez stable pour venir gérer un hotspot WiFi à distance !

En Afrique, des bricoleurs de génie ont utilisé l’aluminium contenu dans une brique de liquide, du lait par exemple, comme réflecteur sur leurs antennes de simples points d’accès : 2 km sans soucis !

Au début du satellite Astra, j’avais quant à moi pu assister à une réception parfaite utilisant une tête satellite ordinaire et… un couvercle de lessiveuse !

Un peu d’astuce, d’espièglerie, c’est la vie de Candy Geek !! 😉

 

 

Be Sociable, Share!