Il arrive souvent de devoir déporter une liaison ADSL jusque vers une zone non couverte ou tout simplement de devoir prolonger son accès ADSL vers une partie de sa propriété, de son entreprise.

Nous allons vous présenter ici le schéma de ce genre de déport, consistant à récupérer internet d’un côté, à le retransmettre 5 km plus loin, et une fois sur place, à activer une couverture WiFi locale, permettant aux utilisateurs de s’y connecter aisément.

Le principe est simple :

  • un routeur est relié à une « box », ici une Livebox.
  • on relie à ce routeur une antenne directive à fort gain, ici une SD19, gain 19 dBi.
  • 5 km plus loin, le système est le même : une antenne directive, un routeur, et internet arrive !
  • relions à l’arrivée internet déportée un nouveau routeur destiné à assurer l’accès Wifi internet local
  • sur ce même routeur, ajoutons une antenne omnidirectionnelle de 7 dBi

Et voilà, nous venons de déporter votre liaison internet de 5 km en un clin d’oeil 😉

Bien entendu, plusieurs utilisateurs peuvent en profiter et de nombreuses variantes sont possibles :

  • intégration dans des boîtiers étanches
  • utilisation d’antennes étanches pour aller encore plus loin (10 km environ)
  • plusieurs accès déportés simultanés pour couvrir plusieurs cellules en même temps
  • passage en 802.11a (5 GHz) pour un transport encore plus rapide des données
  • etc.

Le budget ? Moins de 700 € H.T. pour une configuration musclée, avec des antennes étanches capables de fonctionner jusqu’à 10 km ! Avec de simples paraboles, vous ne dépasserez généralement pas les 600 € H.T., soit environ 12.50 €/mois durant une seule année, et cela pour le seul financement du matériel si vous avez 4 utilisateurs sur l’extrémité de la liaison ! Qui dit mieux ? 😉

Ajoutons à cela l’abonnement ADSL divisé par 4 pour du 8 Mbps par exemple, sur une année, et vous arrivez à un total, sur la première année, intégrant donc l’achat du matériel, à moins de 30 € TTC/mois !