Demande curieuse d’un ami : sommes-nous en mesure de réaliser un hotspot WiFi avec accès accordé par SMS+, ce service de micro-paiement qui permet de monétiser un accès ?

Après avoir longuement argumenté sur l’intérêt d’OFFRIR le hotspot, ce désormais SERVICE pour accéder à internet, mais aussi après avoir écouté la nécessité d’un fonctionnement autonome pour cet ami, sans intervenir, sans imprimer de ticket ou encaisser d’argent, ni une, ni deux, il aura fallu moins de 2 jours pour arriver à un prototype opérationnel, non sans mal toutefois, mais pleinement opérationnel.

Voici la tête de ce nouveau né :

Rien de nouveau si vous connaissez un peu la gamme Wifipak, nous avons simplement complété le matériel existant, et amélioré certaines fonctionnalités, jugez-en plutôt :

    • interface SMS+ totalement automatisée : obtenez le code, saisissez le, surfez durant une heure.
    • interface LCD tactile + imprimante de tickets pour générer manuellement vos accès (nous en reparlerons plus bas avec un exemple concret)
    • 3 ports ethernet disponibles pour le hotspot : borne WiFi, switch pour ajouter encore plus de bornes, un PC en libre service, on peut tout imaginer, du moment que le matériel soit relié aux ports 2 à 4 uniquement.
    • enregistrement des connexions local ou à distance, et en prime nous avons la liste des codes générés par le service SMS+, associés aux numéros de téléphones de nos utilisateurs, sans en faire d’utilisation marketing rassurez-vous, mais utile en cas de réquisition judiciaire.
    • deux choix de connexion : SMS+ ou login/mot de passe générés localement

Exemple de page d’accueil à double identification :

et une fois connecté, voici ce que vous obtenez :

Le code d’accès est clairement affiché (ici caché par sécurité), ainsi que l’adresse MAC du smartphone ou ordinateur utilisé (caché ici encore). Le temps restant en ligne apparait également, ainsi que le volume chargé en ligne.

Pourquoi choisir deux façons d’accès, soit via SMS+, soit via des codes générés localement ? Imaginez un établissement ouvert en journée, délivrant des codes sur demande, un bar par exemple, codes fournis pour un client prenant une consommation. Le soir, il pourra continuer à offrir un accès aux visiteurs, moyennant un micro-paiement, chose qu’il n’aurait pas pu réaliser autrement !

Déclinaisons :

Tout est réalisable sur la base matérielle utilisée, avec ou sans écran LCD et impression de codes, juste un module avec le WiFi et rien de plus : posez, branchez, surfez ! On pourrait même envisager de vous le prêter ce module, moyennant une caution ridiculement faible, puisque nous allons ensuite nous rémunérer sur les accès de vos clients. Honteux ? Non, car tout serait pris en charge, en cas de soucis on change le matériel ou on vous rembourse la caution de départ, sous réserve que le matériel soit en parfait état. On se charge d’enregistrer les connexions, de les conserver pour vous, de vous fournir une date précise si Hadopi vient vous chercher des poux, de générer de temps en temps des codes gratuits pour vos clients fidèles, etc. Sur un simple hotspot, c’est tout à fait réalisable, mais il nous faudra encore étudier un peu les différentes formules d’accès, adapter la tarification au plus juste niveau : pas question de demander 10 € pour une heure, c’est stupide, mais il faut rentrer dans les frais, et faire un petit bénéfice, forcément, c’est le but d’une structure d’entreprise, ne jouons pas avec la langue de bois.

Tenez, vous le voyez ce petit matériel ?

Et si je vous dis que tout ce que vous voyez peut faire un hotspot WiFi qui vous coûtera moins de 100 €, un hotspot que vous allez brancher puis oublier ? Vos clients enverrons un simple SMS ou passeront un simple appel téléphonique pour obtenir un code : une fois saisi, ce code sera identifié sur le hotspot, puis validé durant la durée de connexion choisie, 1 heure, 1 jour, c’est selon.

On en reparle bien vite, d’ici là vos idées et autres suggestions nous intéressent : comment VOUS verriez ce type d’offre ? Quelles fonctionnalités ?

 

Be Sociable, Share!