Le Drennec, village Breton, peuplé d’irréductibles Gaulois aurait dit la bande dessinée, résiste envers et contre tous à la percée du Wimax, argumentant qu’il n’apportera rien de plus, présentant des débits limités à 2 Mbps (par les opérateurs, pas par la technologie pour mémoire !!), sans compter toutes ces ondes nocives générées ici et là.

Il est évident que le NRA-ZO (NRA Zone d’Ombre) reste une solution plus pérenne, mais le choix politique est souvent vide de bon sens quand il s’agit d’avenir.

Source : Le Drennec ADSL

Be Sociable, Share!